20181017_170016[1]

Faut-il en rire ou en pleurer ?

Faut-il en rire ou en pleurer… eh bien j’ai fait les deux sur le simple sujet de l’installation d’une porte coulissante en verre pour ma salle de réunion. Vous allez sûrement croire que j’ai inventé toute cette histoire, mais non, tout ce qui suit est vrai, aussi incroyable que cela puisse paraître.

Début août 2018 – La pointe de l’iceberg :Juste avant la date de livraison de ma porte coulissante, l’entreprise X (dont je ne citerai pas le nom même s’ils ne le méritent pas) réalise qu’elle a oublié de commander la vitre de la porte !

29 août – Attendez, ça ne peut pas être vrai : L’entreprise X vient installer la porte coulissante mais, une fois sur place, se rend compte que le cadre est trop petit (il est de la taille de la vitre et non de la taille de l’ouverture).

31 août – Mon ruban à mesurer est-il correct ? La société X revient de nouveau quelques jours plus tard pour installer la porte coulissante.  Il se rend compte alors que le cadre est trop grand de 5 cm et qu’il ne rentre donc pas dans l’espace. Mon frère présent sur place les a traités d’incapables, je suis même passé sur un registre lexical encore plus direct.

4 septembre – hmm, j’ai peut-être oublié quelque chose : la société X revient encore une fois pour installer la porte mais cette fois-ci ils ont oublié une partie du cadre et ils ont apporté une plaque d’acier pour remplacer temporairement la vitre (encore en production) !

21 septembre – et oups, en voilà un autre : L’entreprise X revient encore une fois pour finir le cadre et installer la vitre. Malheureusement, la vitre glisse pendant l’installation et se fissure sous mes yeux ! aaaaahhhhhhh, je suis maudite…

12 octobre – trop beau pour être vrai ? L’entreprise X revient pour installer la nouvelle vitre. L’ouvrier m’appelle lorsque j’ai terminé pour inspecter les travaux. Le cadre vitré est bien, mais la porte est de travers (grande ouverture en haut qui se rétrécit au fur et à mesure que l’on regarde en bas). A ce stade, toute frustration est partie et je ne peux qu’éclater de rire. Nous sommes un mois et demi après la date prévue initialement et à ce stade, ils ont refait le cadre trois fois et ont commandé deux fois la vitre.

17 octobre – Enfin terminé: ouf…

Si vous voulez voir si tout cela en valait la peine, n’hésitez pas à passer voir la porte vitrée vous-même – Connect Café (30 rue Louis Rouquier)

PARTAGER / Share

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email