Delivery

Livraison : si loin, si proche

Tous les entrepreneurs vous le diront, les choses ne se passent jamais comme prévu quand vous créé votre business.  Je peux moi-même témoigner de la véracité de cette affirmation. Mais je ne m’attendais pas à ce que la réception de marchandises commandées via internet soit à ce point sujette à rebondissements. Chaque livraison est une histoire. Et je dois admettre que lorsque je dois réceptionner une nouvelle livraison, je me prépare désormais au pire.

J’ai eu les cas classiques (auxquels je m’attendais) de livraison : l’article manquant, le bien endommagé, la livraison qui arrive avec 2 semaines de retard, la livraison qui n’arrive pas du tout et bien sûr la livraison en double. J’ai eu la livraison pour laquelle vous sous-estimez totalement le poids du colis : je me suis retrouvé au Leroy Merlin pour récupérer une commande en ligne et m’apercevoir que j’avais sous-estimé non seulement le poids (25 kilos…) mais aussi la taille. Aucune chance que je puisse ramener un colis de plus d’un mètre cinquante de haut dans le métro toute seule…

Et puis il y a les livraisons où ce n’est pas l’article qui se perd mais c’est moi qui perd… ma patience… J’ai dû aller chercher un article arrivé en 2 colis dans un point relais pas loin. J’y trouve le premier colis mais le deuxième n’est pas là. Pas d’explication. Après plusieurs tentatives de plaintes auprès du service client, j’apprends qu’il semble que l’autre colis a été envoyé à un autre point relais. Le fournisseur a eu le culot de me dire que puisque je n’étais pas allé le chercher (difficile quand même sans savoir que lui-même s’était trompé de point de livraison…), le colis avait donc été rapatrié au dépôt. Si je le voulais, je devais en racheter un qu’il me rembourserait ensuite… je suis restée sans voix…

Mais tout cela n’est rien à côté de ce qui m’est arrivé aujourd’hui…

Le transporteur est arrivé avec un grand camion et a stoppé en pleine rue. Il a ensuite déchargé 2 grandes palettes avec mon lave-verre et mes frigos. Il les a laissés en pleine rue entre 2 voitures. J’ai cru qu’il les avait laissés là de façon temporaire le temps de garer son camion plus loin. Mais non. Il s’approche de moi et me demande de signer le bon de livraison et m’indique qu’il n’a aucune intention de déplacer ces palettes, ne serait-ce qu’un centimètre plus loin. En tant qu’entrepreneur, on sait comment gérer ce type d’individu (et ignorer la proposition intéressée du transporteur de déplacer les colis en échange de 200€ en liquide parce qu’il pense qu’étant une femme et une étrangère vous êtes une cible facile…). Mais parfois ce serait bien si les choses pouvaient être un petit peu plus facile.

J’allais publier ce post alors que je viens littéralement à l’instant de recevoir une nouvelle livraison. Le transporteur est arrivé avec une palette pesant près de 100 kilo et l’a placée dehors devant la porte. Je me suis dit « oh non, ça recommence ». Mais à ma grande surprise, le livreur m’a proposé de m’aider à déballer la marchandise, la rentrer dans le magasin et à reprendre les palettes vides. Tout ça avec le sourire. Comme quoi, chaque livraison est vraiment unique.

PARTAGER / Share

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email